Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
ESPACE SOCIAL - Revue du Carrefour National de l'Action Educative en Milieu Ouvert








lundi 14 juin 2010
Des murs et des identités
Edito de la revue VST n° 105 : "Mais que font les éducs ?"

par François CHOBEAUX


Le mois de novembre passé fêtait la chute d’un mur, et pas le moindre, construit il y a presque cinquante ans pour protéger ce qui s’appelait alors le socialisme des miasmes de l’Occident. C’était du moins ce qu’avaient affirmé ses promoteurs pour justifier de cet enfermement.


En novembre 1989, ce château de cartes s’écroulait, poussé par les exigences de liberté et reconnu obsolète avec l’écroulement plus vaste de ce régime devenu totalitaire derrière son rideau de fer illusoirement protecteur.

En même temps, d’autres murs continuent d’enfermer certains sous le prétexte de protéger d’autres : Israël-Palestine, États-Unis-Mexique, Chypre-Chypre…

Murs du refus, murs de la protection, murs de la peur, murs de la haine, du racisme qui ne se dit pas, ces constructions ont probablement, hélas, un grand avenir.

Ils rappellent tous ces petits murs qui protègent la propriété, le pavillon, la « résidence sécurisée », qui isolent du dehors, créateurs de petites bulles de chez-soi où l’on peut se faire croire que le temps s’est arrêté et que rien ne passera qui fasse que cela change.

Autres murs, plus proches de nos questions professionnelles, ces fameux « murs de l’asile » que Roger Gentis nous appelait à détruire en 1977 afin de pouvoir enfin construire ensemble une psychiatrie publique et sociale sur leurs ruines. Souvenons-nous que la construction des asiles d’aliénés et de leurs murs n’avait pas eu lieu principalement ou uniquement dans une belle logique du « donner asile » afin de protéger, de les protéger, mais qu’ils ont aussi été érigés afin de protéger la société contre les fous en les mettant ailleurs, à part, derrière de hauts murs. Cette dualité, cette ambivalence originelle marquent aussi bien le travail de la psychiatrie que celui de la protection de l’enfance, du handicap, de la marginalité.

Cette logique de murs, d’enfermement est massivement de retour : chambres d’isolement, hospitalisations sous contrainte, unités pour malades difficiles en psychiatrie ; établissements pénitentiaires pour mineurs ; centres de rétention… VST prépare un dossier sur ces questions.

Se protéger de tout, avoir peur de l’autre, ne pas accepter la rencontre qui déstabilise : murs et identités sont évidemment liés. Et quel meilleur moyen de cautionner (sans le vouloir ?) le fait de vouloir rester ce que l’on est, ou ce que l’on croit être, que de lancer ce débat national devenant irrationnel sur l’identité nationale, avec ses implicites de nature, d’origines, de fondamentaux, de peuple, de culture, toujours présupposés purs et donc à protéger des influences néfastes qui les encerclent et les agressent ? La porte était ici grande ouverte au réveil de craintes bien humaines construites sur la peur de l’autre, à éviter par une soi-disant pureté. Comme si une culture, une identité, qu’il s’agisse d’individus ou de peuples, n’étaient pas modelées et transformées en permanence par des dynamiques de rencontres, d’influences, et que si on veut comprendre quelque chose à ce qui se passe dans cette transformation, c’est sur ce point central de la façon dont se passe, se gère, se potentialise et se dépasse la rencontre de différences qu’il faut creuser. Tous les intervenants de la psychiatrie et du social le savent en ce qui concerne la construction d’une personnalité, et ce savoir est ici largement transférable.

Alors continuons à détruire les murs, condition initiale de l’ouverture des esprits. Mais détruisons-les non pas pour faire table rase du passé, en croyant que de murs et d’asiles, et même de lieux de contention et d’enfermement, il n’y a plus besoin – l’échec de « l’expérience italienne » a trop bien montré les limites thérapeutiques à cela. Et remplaçons-les par des murs vivants, mobiles, soumis à débats et à paroles, afin que ce soient les espaces du soin et de l’éducation ainsi créés qui fassent cadre et qui permettent de construire les identités.

Et n’oublions pas de nous occuper aussi des murs qui sont dans nos têtes, pour paraphraser l’homme de théâtre Augusto Boal qui nous rappelait que les premiers des flics sont ceux que nous nous sommes donnés là.

Post-Scriptum

François Chobeaux « Des murs et des identités », VST - Vie sociale et traitements 1/2010 (n° 105), p. 3-4.

Site des CEMEA : http://www.cemea.asso.fr/










Publication d'un nouveau guide : "Qualité de vie : handicap, les problèmes somatiques et les phénomènes douloureux"
pub guide
Publication d'un nouveau guide : "Qualité de vie : handicap, les problèmes somatiques et les phénomènes douloureux"
 



# Dans la même RUBRIQUE
30 Articles

Mieux vivre et travailler ensemble
« Merci de ne plus nous appeler usagers »
Avis du CSTS relatif au fonctionnement des commissions et instances chargées d’étudier les situations individuelles
Diversité et enjeux des écrits professionnels
La place du social dans la santé
Les valeurs du travail social menacées
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
Qu’est-ce qui fait tenir les cadres ?
Être à table : une affaire complexe
Les centres sociaux : au croisement de l’éducation populaire et du développement local
Sur l’analyse de la pratique professionnelle dans le cadre de la formation des éducateurs spécialisés
L’histoire de La coordination en Travail Social
L’accompagnement : une fonction du travail social
LE TRAVAIL EN RESEAU
Ecologie et travail social
« Les éducateurs spécialisés : vers une redéfinition de leurs fonctions ? »
Quelle place pour les assistantes sociales du travail du XXIe siècle ?
La santé mentale : articuler le travail social et la psychiatrie de secteur
Introduction...
Drogues licites, drogues illicites
La place du sujet dans le réseau médico-social
Le secret professionnel : ce qu’il en reste...
UN OUTIL D’ENTRETIEN : ELP
Transparence et secret : respect des libertés publiques et des libertés individuelles
Du bon usage du partage de l’information
« De nuit »
Travail social et nouvelles technologies de l’information et de la communication
Travail social et pratiques de la relation d’aide
Entre l’individuel et le collectif
Risque et Pratiques éducatives - Enjeux et réponses


# Du même AUTEUR
2 Articles

MOUVEMENT POUR UNE PAROLE POLITIQUE DES PROFESSIONNELS DU CHAMP SOCIAL
L’action sociale anesthésiée ?


# A voir sur le WEB
2 Références

Réseau Pratiques Sociales
 

ANESM
 



Une Réaction, un Commentaire...?


  • info creation paragraphe









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
référence éducative
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Poste avec vacances scolaires ou universitai ... [3]
Offre d'emploi ASS dans le Gers (CDI, temps ...
« Les enfants oubliés du Népal » ou com ...
médiation familiale
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |