Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
LIEN SOCIAL - Le Forum social du jeudi








mardi 26 février 2002
Victimisation des aînés, une situation préoccupante
par Robert CARIO


La place que la société réserve aux aîné(e) s les plus vulnérables est dramatiquement inhumaine. Ce n’est en effet que très exceptionnellement que des suites pénales sont données aux infractions dont elles sont victimes, caractéristiques d’actions ou d’omissions, en provenance d’une personne de confiance, de nature à provoquer des lésions physiques, des traumatismes psychiques ou psychologiques, des préjudices matériels et/ou sociaux graves.


Une telle définition inclut les faits révélés ou non, volontaires ou involontaires, posés par l’aidant naturel (généralement la famille ou des proches) ou les intervenants professionnels de compétences diverses (services de soins, services sociaux, institution judiciaire et auxiliaires de justice notamment).

Les travaux disponibles indiquent en effet qu’en France comme à l’étranger, 4 à 15 % des aînés sont concernés soit, en chiffres bruts, de 600 000 à 2 000 000 de personnes dans notre propre pays (R. Hugonot, 1998). Les victimisations observées, dont près de 75 % ont lieu en famille, attestent souvent de l’inversion des rôles parents/enfants, davantage encore de ceux de dominants et de dominés. La dépendance qui accable l’aîné fait resurgir, comme le souligne Jean-Marc Elchardus (1989), « le conflit oedipien ; sur un mode pathologique, insuffisamment élaboré, ou encore dans cette nouvelle donnée oedipienne que provoque le renversement des dépendances entre générations ». La gravité et la fréquence des négligences ou des maltraitances sont alors étroitement corrélées à la socialisation des intéressés, victimiseur et victimisé, pauvres la plupart du temps aux plans affectif, familial, psycholinguistique, social, culturel et économique notamment. Elles dépendent encore de l’existence de violences antérieures de la part de la personne finalement victimisée (parents ou conjoint maltraitant).

La réelle prise de conscience de la victimisation des aîné(e)s est récente. C’est autour des années 80 que des chercheurs et des professionnels se sont émus des conditions de vie dramatiques dans lesquelles se trouvait une part non négligeable de personnes âgées. Tous dénoncent alors le silence qui entoure de telles inhumaines exactions et proposent des stratégies d’intervention adaptées à la population. Foisonnantes dans le monde anglo-saxon, de telles recherches et pratiques professionnelles ne sont apparues en France qu’au cours des années 90. Le rôle pionnier du professeur Hugonot a conduit à la création, en 1995, du réseau Alma (Allô, maltraitances aux personnes âgées). Des politiques publiques spécifiques tardent néanmoins à se mettre en place, au mépris des rapports officiels et des enquêtes épidémiologiques pourtant incontestables.

Dans le même temps, le vieillissement de la population française s’accentue : en 2011, les personnes âgées de plus de 60 ans seront plus nombreuses que celles de moins de 20 ans (1/3 de la population en 2050). Concernant plus spécifiquement les personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie, dont le nombre est aujourd’hui évalué à 1,3 million - soit environ 10 % de l’ensemble -, elles se répartissent dans les lieux de vie suivants ; 39 % en établissement spécialisé ; 33 % à domicile ; 28 % en famille. Le ministère de la Solidarité considère que 800 000 d’entre elles (dont 270 000 vivent en institution) doivent bénéficier de la nouvelle allocation personnalisée d’autonomie (APA), applicable depuis le 1er janvier 2002.

La situation est donc très préoccupante. Il devient en ce sens urgent d’agir en consolidant notablement l’existant, à deux niveaux bien distincts, afin de juguler les victimisations à l’égard des aînés. Il faut tout d’abord rompre le silence qui entoure de telles pratiques par une sensibilisation généralisée de la population française au phénomène. Il convient ensuite d’apporter un soutien substantiel aux aidants, qu’il s’agisse de la famille, des professionnels intervenant à domicile ou en milieu institutionnel. Il importe notamment d’offrir à tous ces aidants une formation adéquate et des outils performants pour mener à bien, en partenariat renouvelé et élargi, l’approche globale des victimisations dont souffrent les aîné(e)s.

Sans aucun doute, la victimisation des aîné(e)s émerge lentement des préoccupations sociales contemporaines. Cependant, nous ne pouvons plus ignorer l’ampleur et la gravité du phénomène. Et à défaut d’aborder de front et d’urgence les deux aspects précédemment évoqués, il nous faudra - ne nous faudrait-il pas déjà - ajouter à la liste des victimisations subies par les aîné(e)s la violence de la loi, la violence sociétale plus généralement. Pour apparaître plus symbolique et diffuse, elle n’en demeure pas moins dévastatrice par la négation du droit à une vieillesse sereine, au regard de l’insuffisance criante des politiques et actions entreprises.

Post-Scriptum

Article paru dans la revue LIEN SOCIAL - N°608 - Février 2002










Journée régionale le 30/06 à Angers : emploi à temps très partiel : opportunité ou trappe à précarité ?
2017, année électorale : des outils pour mobiliser tous les citoyens
La participation des personnes accueillies/accompagnées pleinement reconnue
 



Poursuites contre un militant du DAL Paris le 27 juin
Expulsion imminente Cité de l'air – Rassemblement 22 juin ss-pref. de Palaiseau 16h
Athis-Mons 91 – Expulsion imminente de 200 personnes Cité de l'air – RV mercredi à 11h sur place
 



Un concours de vidéos contre le sexisme
Le tableau de bord de la parité en politique
Luttons contre la précarité du droit de séjour
 



# Dans la même RUBRIQUE
21 Articles

L’âgisme : une discrimination qui dérange ?
SANS-ABRI : LES OUBLIÉS DE L’ÉTÉ
Hausse inquiétante des femmes et des enfants sans abri
Un silence très inquiétant
Le rôle du travail social dans la lutte contre la pauvreté
Le lien, ce n’est pas rien !
DEUXIEME NUIT SOLIDAIRE POUR LE LOGEMENT
La pauvreté, un enjeu politique
Cacher la misère des Roms
Au campement des Don Quichotte à Toulouse
Le logement malade de la politique
Ces drames ne sont pas fatalité
Accueil et hébergement d’urgence : en finir avec le provisoire !
Les paradoxes de la lutte contre l’exclusion
Le juge civil instrument de la lutte contre l’exclusion
Accès au bus, accès aux droits
Que faire des morts de la rue ?
Le point de vue de la FNARS sur les chiffres de l’INSEE
Pauvreté et souffrance psychique
Cas de conscience chez les travailleurs sociaux ?
Prévenir l’exclusion par le maintien en activité


# Du même AUTEUR
1 Articles

Négligences à l’égard des personnes âgées. De l’indifférence sociale au signalement


# A voir sur le WEB
4 Références

FNARS
 

A la croisée des chemins - HALAGE
 

DAL Droit au logement
 

ATD Quart-Monde
 


# Documents JOINTS
A cette RUBRIQUE

Le rapport annuel 2014 fournit des indicateurs objectifs de mesure de l’efficacité de la prise en charge des personnes par le dispositif d’hébergement.
 





4 Messages de forum

  • > Victimisation des aînés, une situation préoccupant 8 mars 2002 22:46, par francis éduc spé

    Effectivement la situation, même si elle s’améliore , est préoccupante. Les bons sentiments affichés ne suffisent pas.
    Il me semble que pour briser la loi du silence qui existe dans beaucoup d’établissements un travail de fond sur la professionnalisation et l’encadrement des équipes doit être réalisé. Bien souvent les aidants ne se sentent pas assez concernés par la qualité de la vie des persones vieillissantes

    Répondre à ce message

  • > Victimisation des aînés, une situation préoccupant 8 mars 2002 22:46, par francis éduc spé

    Effectivement la situation, même si elle s’améliore , est préoccupante. Les bons sentiments affichés ne suffisent pas.
    Il me semble que pour briser la loi du silence qui existe dans beaucoup d’établissements un travail de fond sur la professionnalisation et l’encadrement des équipes doit être réalisé. Bien souvent les aidants ne se sentent pas assez concernés par la qualité de la vie des persones vieillissantes

    Répondre à ce message

    • > > Victimisation des aînés, une situation préoccupa 9 mars 2002 14:28, par Gérontologue

      les aidants sont, souvent, des familles épuisées par la prise en charge de leur parents âgés. Le travail de formation doit se faire en partenariat avec les associations de maintien à domicile et tous les acteurs concernés : familles, médecins, infirmières...
      C’est une démarche de coordination titanesque ! Tant que notre mentalité face à la personne âgée, voire au grand vieillissement, ne changera pas les personnes âgées seront toujours victimes car elles n’osent pas et ne peuvent se plaindre. Selon leur lieu de vie. La solitude fait très peur. Certaines personnes âgées supporteront la violence et les mauvais traitements, plutôt que la solitude.

      Répondre à ce message

      • > > > Victimisation des aînés, une situation préoccu 18 mars 2002 10:38, par Véronique Delord

        Du point de vue des soignants, il existe un épuisement professionnel également dû bien souvent au fait que la parole ne circule plus : entre la personne âgée et le soignant, entre le soigant et l’institution. Aux premières assises départementales de la personne âgée dans les Bouches du Rhône, le 22 février dernier, j’ai entendu pour la première fois officiellement le mot "supervision". C’est une chose que nous verbalisons timidement depuis près de 20 ans, peut-être plus encore. Des structures la pratiquent déjà heureusement mais c’est loin d’être général. Il aura fallu la mise en place des services de soins palliatifs pour que l’on commence à s’intéresser réellement à la douleur et par là-même, à la personne, et à la nécessité d’avoir à mettre en mots ce que cette expérience tellement humaine nous renvoie. Il est certain que la professionnalisation des soignants (y compris celle des agents de service hospitalier, très proches de ce public), la connaissance de la personne âgée, permettront de répondre davantage à leurs besoins dans le respect de leurs rythmes de vie - et c’est loin d’être le cas, lorsque les personnels sont catapultés sans aucune formation dans des services qui concentrent un maximum de difficultés en fin de vie, physiques et psychologiques . Cela passe aussi par la connaissance de soi-même et de ses propres limites.
        S’il y a déjà violence dans le fait que la personne âgée se retrouve en structure sans le vouloir, cette violence rejaillira forcément tôt ou tard. Ce qui nous renvoie à cette incontournable liberté de choix indispensable pour être en accord avec soi-même, avec le monde, qui demeure jusqu’à notre dernier souffle. Cela s’appelle la dignité.
        Véronique. Conseillère en ESF, aide-soignante pendant 10 ans.

        Répondre à ce message

Une Réaction, un Commentaire...?


  • info creation paragraphe









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
référence éducative
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Poste avec vacances scolaires ou universitai ... [3]
Offre d'emploi ASS dans le Gers (CDI, temps ...
« Les enfants oubliés du Népal » ou com ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |