jeudi 26 septembre 2002



Vers les Etats généraux du social
APPEL

L’assemblée du 26 septembre 2002





Nous, acteurs du champ social : Usagers, professionnels, militants, vous invitons à tenir en 2004 les États Généraux du Social et à les préparer dès maintenant par des rencontres, à tous les niveaux utiles : local, départemental, régional... et quelles que soient les structures : institutions, associations, collectifs...


Le bouleversement de certaines valeurs et l’organisation de la société, les transformations en profondeur du travail salarié et des services, nous obligent, usagers, professionnels et personnes intéressées, à prendre la parole pour « Réinventer le Social » c’est à dire :
- nous reconnaître mutuellement
- développer les services dont nous avons besoin
- respecter les personnes qui les utilisent comme celles qui les organisent et les proposent.

Il y a 2 siècles, nous avons proclamé les droits de l’homme et du citoyen. Comment aujourd’hui et au quotidien les mettre en application ? Comment les faire vivre dans l’action de manière à garantir à chacun liberté, égalité, fraternité ?

Nous ne voulons pas d’une mondialisation soumise aux seuls impératifs économiques, génératrice de situations de désespérance, d’exclusion et de maltraitance dont nous pourrions être victimes ou auteurs.

Nous voulons des dispositifs réellement au service des personnes, intégrés dans un projet collectif, sans instrumentalisation.

Nous sommes résolus :

- à prendre le temps de l’écoute et de la parole
- à oser notre liberté d’action dans les cadres institutionnels
- à adapter nos connaissances aux réalités sociales d’aujourd’hui
- à forger une qualification exigeante et reconnue
- à... (à nous de continuer et de préciser)

de manière à participer ensemble (usagers, professionnels, personnes intéressées...) à la conception et à la mise en oeuvre de politiques sociales où chacun puisse trouver sa place pour le meilleur service rendu.

C’est pourquoi, il nous faut exprimer nos plaintes, nos déceptions, voire nos colères - le « malaise » des intervenants sociaux doit pouvoir se dire sans honte : il n’est que l’expression du « mal-être » collectif -.

C’est pourquoi, il nous faut affirmer et mutualiser nos compétences, faire reconnaître nos projets, nos réussites et nos propositions.

Rejoignez-nous dans l’Association : « 7.8.9 - Vers les Etats généraux du social » (usagers, professionnels, personnes intéressées...)

Nous sommes NOMBREUX - sachons peser sur les conditions de l’action sociale au lieu de nous laisser entraîner par ses formalismes et ses renoncements.


Post-Scriptum

Professionnel, usager, citoyen, le social t’intéresse :
dis-le, écris-le, envoies ta parole
aux « Etats généraux du social 2004 »
c/o Cedias - 5, rue Las Cases - 75007 Paris
Tél : 01 45 51 66 10
Site internet : 789etatsgenerauxdusocial.com





Pour citer cet article :

L’assemblée du 26 septembre 2002 - « APPEL » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - septembre 2002.