mercredi 10 janvier 2007



"Plume", la revue du CLICOSS 93

CLICOSS 93





Voici le fruit du troisième atelier d’écriture du CLICOSS 93. Le premier a fait l’objet d’un numéro spécial de Plume en septembre 2003, puis d’une mise en scène théâtrale en octobre 2004. Le deuxième a donné lieu à un article collectif dans la revue professionnelle « Le Sociographe », paru en janvier 2006. Cette fois-ci les participantes ont souhaité accompagner par leurs écrits l’année 2007, clin d’œil aux temps professionnels et personnels qui rythment nos vies.


Les professionnelles du travail social qui ont composé ce calendrier, travaillent en polyvalence, à l’hôpital, à l’Education Nationale, à la CRAMIF, à la CAF, en centres d’hébergement d’urgence....

Les publics, les institutions, les missions et les modes d’interventions sont différents, nous nous sommes néanmoins donné pour objectif de mieux décrire nos compétences communes et nos spécificités, pas nécessairement celles d’un « juste référentiel » mais celles qui, nées dans la multitude des interactions quotidiennes, restent le plus souvent informulées, voire inaudibles ou irrecevables.

Le travailleur social serait-il un créateur de l’éphémère ? Au sens où chaque relation mise en place est particulière, comme l’émotion d’un soir au théâtre ou au concert. Pourtant il apparaît que chaque expérience relationnelle nous transforme. Alors, celui qui constamment s’adapte, en même temps qu’il tente l’adaptation de réponses institutionnelles à des contextes singuliers, se doit de montrer ce travail qui s’éprouve, mais n’est pas visible.

Les compétences, l’investissement personnel mis en œuvre sont incarnés dans la pratique, le plus souvent non reconnus, parce que non dits.

Bien sûr, ce sont alors les subjectivités qui se dévoilent, et qui, pudiquement au fil des mots, des jeux, des diverses consignes proposées dans l’atelier d’écriture, tentent l’expression juste, travaillent la distance à l’émotion, cherchent à dire la vérité vécue, celle où se tissent les « qualités » propres à chaque personne, leur formation, leur professionnalisme, et la situation immédiate.

Voilà comment, prenant parfois des chemins de traverse, des travailleurs sociaux du 93 ont tenté de relever ce défi : exprimer l’inexprimable de leur métier, ces faits quotidiens de leur réalité quotidienne.

Par l’écriture et soutenus par le regard particulier d’une photographe, elle même assistante sociale, ils ont voulu vous faire partager au fil de ces douze mois, une partie de leurs écrits.

Avec le pari et le vœu que ce « calendrier du travail social », donne à d’autres le désir de fixer à leur tour, les temps, les espaces, les actes qui nous forment et nous transforment.

Yvette Moulin et Nicolle Borocco, animatrices de l’atelier d’écriture




Pour citer cet article :

CLICOSS 93 - « "Plume", la revue du CLICOSS 93 » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - janvier 2007.