Un regard...
en 653 articles
et 370 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









vendredi 21 septembre 2007
Cacher la misère des Roms
par Joël PLANTET


Coupe du monde de rugby oblige, on évacue les bidonvilles de Roms, dont la plupart sont pourtant citoyens européens depuis janvier 2007. Si des programmes d’insertion novateurs existent, la situation reste catastrophique


Éblouissant. Jusqu’au 31 décembre, le dernier spectacle du théâtre Zingaro évoque les tsiganes d’Europe centrale, leurs rêves, leur liberté, leur folie. Intitulé Battuta, il développe comme à son habitude une belle énergie, une ossature musicale galopante, des rêveries acrobates, un tourbillon d’imaginaire, une oie migratrice guidant le spectacle… Or, Battuta est un terme issu de la langue rom renvoyant à cette musique frénétique où chaque instrument donne l’impression de vouloir toujours aller plus vite. Vitesse et prise de risque — improvisation à la limite du souffle, par exemple — sont liés à la musique tsigane : appuyé sur une fanfare de cuivres moldave et un orchestre d’instruments à cordes de Transylvanie, Battuta est un chant à la gloire du risque et de l’incertitude. Malheureusement, pendant que Bartabas célèbre l’éclat d’un peuple, l’actualité nous rappelle combien celui-ci est maltraité.
Quelques jours avant le lancement de la coupe du monde de rugby, des associations s’inquiétaient de l’augmentation des évacuations de Roms en Seine-Saint-Denis, dans le Val d’Oise et dans le Rhône. Elles constataient, en amont des expulsions, des visites d’intimidation répétées, des menaces de destruction de biens et d’intervention des forces de l’ordre… « Cette situation », constatait Médecins du monde, « aggrave aussi les difficultés d’accès aux soins de ces populations en errance, alors même que leurs indicateurs de santé sont déjà alarmants : la mortalité néonatale précoce est 9 fois supérieure à celle de la population française, la mortalité infantile 5 fois plus importante et l’espérance de vie est de 15 à 20 ans inférieure à celle du reste de la population ». En effet, les évacuations systématiques cassent le travail des équipes mobiles (protection maternelle et infantile, lutte antituberculeuse, consultations médicales, accès aux droits) des partenaires médico-sociaux. Les ruptures de soins ou de traitements prolongés aggravent évidemment des états de santé souvent problématiques.

Les évacuations systématiques cassent le travail des équipes mobiles

Le 28 août à Vénissieux (Rhône), la police évacue « dans le calme » 250 Roms de Roumanie — dont une moitié d’enfants — du terrain qu’ils occupaient depuis plusieurs semaines. Quelques propositions — aide au retour proposée par la préfecture, logement temporaire en hôtel, suivi social et médical pour certains — sont formulées ; un parcours d’insertion professionnel est même proposé à une quarantaine d’entre eux. L’expulsion s’est déroulée, semble-t-il, dans de moins mauvaises conditions que d’ordinaire, une logique d’action sociale commençant enfin à se mettre en place. Le 1er août, plusieurs centaines de Roms avaient déjà été évacués d’un autre bidonville de Villeurbanne, dans le même département, et à la mi-août, d’autres Roms yougoslaves avaient été expulsés de leur terrain à Vaulx-en-Velin. Le député PCF appelant à un « plan d’aide national » et la fondation Abbé-Pierre, elle, à une « rencontre sur les nouvelles migrations européennes »… Pour rappel, si les Roms sont deux millions en Roumanie, ils ne sont que quelques milliers en France, vivant principalement en Ile-de-France et dans la région lyonnaise. Citoyens de l’Union européenne depuis janvier, ils restent, malgré une résolution du Parlement européen, largement victimes de discriminations. Pourtant, initiés par des associations, des collectivités locales, voire par l’État, des projets d’aide aux populations Roms font constamment la preuve de leur utilité : des mairies, par exemple, ont engagé des programmes d’insertion particulièrement novateurs qui pourraient servir d’exemple.
Le 29 août, le bidonville de Campra, installé depuis plus d’un an à Saint-Denis — 600 personnes — était à son tour évacué, sur le même schéma : diagnostic social, aide au retour, processus d’insertion socioprofessionnelle… Ces mesures n’ont pas empêché Médecins du monde et la Ligue des droits de l’homme (LDH) de questionner : « À la veille de la coupe du monde de rugby, veut-on cacher la misère des Roms ? », en dénonçant de nouveau de dangereuses ruptures, par exemple sur la lutte antituberculeuse ou l’accès aux droits… En rappelant l’importance des bilans sanitaires systématiques, du respect de la continuité des soins, du maintien de la scolarisation, l’association réclame des solutions de relogement avant toute évacuation.
Militant pour l’accès aux droits fondamentaux des Roms migrants en France, le collectif Romeurope qualifiait, lui, dans son dernier rapport 2006, les épisodes d’aide au retour d’« illusoires, réalisées dans des conditions très discutables, précipitées et souvent dans l’incompréhension des intéressés »… Les 6 000 Roms roumains et bulgares expulsés en 2006 étaient d’ailleurs, selon la LDH, rapidement revenus sur le sol français…
Quoi qu’il en soit, la politique du chiffre bat son plein : la convocation par le ministre de l’immigration le 12 septembre dernier d’une vingtaine de préfets accusés de ne pas avoir réalisé les quotas d’expulsions d’étrangers en situation irrégulière l’a magistralement confirmé. Le réseau Éducation sans frontières a immédiatement dénoncé ce « stakhanovisme avec des êtres humains ».

Post-Scriptum

Article paru dans Lien Social n° 853 du 20 septembre 2007










Lancement du projet AAMES avec la Fédération Bourgogne-Franche-Comté et la Fondation ADREA : un nouvel élan pour la médiation en santé pair !
"Travail Social : Osons affirmer de nouveaux droits"
Convention de partenariat UNAFORIS - Fédération des acteurs de la solidarité
 



Village pour le droit au logement et à habiter autrement – mardi 19 – 17h – place Edouard Herriot
GUYANE Remire-Montjoly, Quartier des Manguiers : 2500 personnes menacées d’expulsion ! La trêve n’est pas pour tout le monde !
Hier, aujourd’hui, demain, PIQUETS ANTI-EXPULSION – Vivement jeudi soir, c’est la trêve !
 



Les milliardaires représentent un millionième de l'humanité
S'inscrire à la formation « La jeunesse face aux inégalités »
Comprendre les inégalités
 



# Dans la même RUBRIQUE
21 Articles

L’âgisme : une discrimination qui dérange ?
SANS-ABRI : LES OUBLIÉS DE L’ÉTÉ
Hausse inquiétante des femmes et des enfants sans abri
Un silence très inquiétant
Le rôle du travail social dans la lutte contre la pauvreté
Le lien, ce n’est pas rien !
DEUXIEME NUIT SOLIDAIRE POUR LE LOGEMENT
La pauvreté, un enjeu politique
Au campement des Don Quichotte à Toulouse
Le logement malade de la politique
Ces drames ne sont pas fatalité
Accueil et hébergement d’urgence : en finir avec le provisoire !
Les paradoxes de la lutte contre l’exclusion
Le juge civil instrument de la lutte contre l’exclusion
Accès au bus, accès aux droits
Que faire des morts de la rue ?
Victimisation des aînés, une situation préoccupante
Le point de vue de la FNARS sur les chiffres de l’INSEE
Pauvreté et souffrance psychique
Cas de conscience chez les travailleurs sociaux ?
Prévenir l’exclusion par le maintien en activité


# Du même AUTEUR
15 Articles

Légion d’honneur pour Martine Trapon
Salut, Victor !
Le travail social bouge encore
La politique de la ville au point mort
L’enfant et la séparation parentale
Les valeurs du travail social menacées
Sectes et travail social, la vigilance s’impose
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
Police et habitants : des relations à améliorer
L’intégration des étrangers, enjeu électoral majeur
Les politiques face à l’enjeu des banlieues
Le droit de vote des étrangers est inéluctable
Quelle prévention pour quelle délinquance ?
Violences aux femmes, une affaire d’État
Crise à l’IRTS-Paris


# A voir sur le WEB
4 Références

FNARS
 

A la croisée des chemins - HALAGE
 

DAL Droit au logement
 

ATD Quart-Monde
 


# Documents JOINTS
A cette RUBRIQUE

Le rapport annuel 2014 fournit des indicateurs objectifs de mesure de l’efficacité de la prise en charge des personnes par le dispositif d’hébergement.
 





2 Messages de forum

  • Cacher la misère des Roms 31 octobre 2007 11:02, par soleil59

    Bonjour, je suis assistante sociale à Lille, la situation est identique. J’ai entendu parler du chiffre de 600 familles arrivées depuis septembre 2007, évacuées régulièrement et que nous retrouvons dans les forêts alentours, les jardins publics ou les usines désaffectées. Pour moi, c’est un drame humanitaire et je n’ai pas l’impression que cela émeuve les foules au contraire il y a de l’agacement car ces personnes font la manche dans les métro ou sur la voie publique. Que pouvons-nous faire ?

    Répondre à ce message

  • Roms 23 janvier 2008 15:20, par coco75

    Il faut ouvrir le débat,
    peu de travailleurs sociaux étaient présents lors de la dernière manifestation sur paris en décembre dernier ..
    les conditions des terrains loin de la ville sont catastrophiques, les enfants ont été descolarisé !!
    nous sommes nombreux à nous insurger sur ce problème qui est un combat sans fin mais il faut une véritable mobilisation de tous sans exception, ils ont besoin de nous !!!

    Répondre à ce message

Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

2 mai 2019
Définition du Travail Social
L’amour de l’autre, c’est du christianisme. L’amour de l’outre, c’est de l’alcoolisme. Le travail social vise seulement à l’accueil inconditionnel, et (...)

5 avril 2019
Un médiateur des personnes en situation de handicap
Bonjour Je recherche les coordonnées du médiateur du handicap dans les Alpes Maritimes

23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Un éléve exclu par conseil de discipline peut-il revenir des son établissement avec sa famille. Pour voir l’assistante sociale. Le chef (...)


23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Suite une bagare aux abords de l’établissement, l’un des eleves a sortit un couteau. Voyant la tournure des choses il le jette par terre. L’ autre (...)

15 mars 2019
Avis du CSTS relatif au fonctionnement des commissions et instances chargées d’étudier les situations individuelles
Qu’en est-il des rapports pour la ccapex, la personne expulsée ne se présente pas au rendez-vous, on me demande de rédiger les éléments connus de la (...)

23 février 2019
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Etant une victime d’une escroquerie financière et d’abus de confiance sur le site FC MINAGE je leur ai donné 30300 et je devais récuperer soit disant (...)


besoin d'aide
Recherche de stage
Recherche de Stage
Recherche de stagiaire
candidature pose de coordinatrice micro-crè ...
responsabilité professionnelle protection d ...
Besoin d’aide [2]
Recherche un stage AS
Urgent - postes à pourvoir au CHU de Bordea ...
OFFRE DE STAGE AUX ETUDIANTS ÉDUCATEURS SP ...
une équipe pour sortir les personnes âgée ...
poste Assistant social psychiatrie paris 12
recherche documentation [3]
Stage conseillère en économie sociale et f ...
Educ en prévention spécialisée [1]
Dernier document mis en ligne

Programme des Journées du M.A.I.S. Tarifs - Repas - Hébergements Bulletin d’inscription

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2019

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |