Un regard...
en 653 articles
et 370 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









vendredi 8 juillet 2005
La prévention de la délinquance des mineurs, une responsabilité collective
par Joël PLANTET


Inquiétants indicateurs : l’Observatoire de la réussite scolaire signale une forte augmentation des exclusions à partir des conseils de discipline de 6ème... De même, insensiblement, la loi change : aujourd’hui un mineur peut être mis en détention sans passer par la case « juge des enfants » (sept nouvelles prisons pour mineurs doivent être construites dès 2006). Les professionnels s’alarment : une alternative à la démagogie sécuritaire ambiante - saupoudrée des récents excès médiatiques et fiers-à-bras que l’on sait en forme émergée de l’iceberg - est-elle envisageable ?


Deux rapports - le célèbre Bénisti et celui de Marie-Thérèse Hermange et Luc Rudoph - ont mis le feu aux poudres, et un projet de loi qui n’en finit pas d’être attendu et redouté devrait se discuter dans les prochaines semaines au Parlement. Reçue le 8 juin par la commission prévention du groupe d’étude sur la sécurité intérieure de l’Assemblée nationale, l’Association nationale des assistants de service social (Anas) a demandé aux professionnels de rester prêts à la mobilisation.
Lors d’une rencontre nationale parisienne, le 20 mai dernier, le Comité national de liaison des associations de prévention spécialisée (CNLAPS) [1] avait (naïvement ?) espéré un nouvel essor des politiques de prévention, articulé sur les possibilités offertes par la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale, tout en soumettant une charte de la personne accompagnée en prévention spécialisée.
À l’initiative de deux députés de gauche, la même Assemblée nationale a invité, le 23 juin, des éducateurs et des AS, des psychologues et des juges, des enseignants et des syndicalistes à réfléchir sur les menaces actuelles. Considérant l’ampleur et l’enjeu de la question [2], un des co-organisateurs du débat, le député de Seine-Saint-Denis Patrick Braouzec, a ainsi justifié ce rendez-vous : « Le débat sur la prévention de la délinquance des mineurs est marqué par la mauvaise foi, l’instrumentalisation des peurs et le truquage ». Son collègue des Bouches-du-Rhône, Michel Vaxès, ne pouvait que confirmer : « nous assistons malheureusement aujourd’hui à un abandon progressif des politiques de prévention et des mesures alternatives de réinsertion ».

Quelques pistes, mais surtout une politique à changer

Le manque d’outil statistique fiable a été déploré, de même que l’étouffement progressif de la pédopsychiatrie, la disparition des Services sociaux d’aide aux émigrants (SSAÉ) ou le manque de moyens (voire la suppression) des dispositifs susceptibles d’éviter le décrochage scolaire... Les réponses avancées se sont déclinées en termes de « politiques éducatives de prévention » adaptées et de démocratie participative, de protection des mineurs en danger et de réinsertion des délinquants. « La question de la délinquance des mineurs est devenue centrale alors qu’elle résulte pour une grande part de l’incapacité collective du politique à résoudre les questions premières de l’emploi, de l’égalité des chances et de la lutte contre les discriminations », a réajusté Braouzec.
Au cours des débats, des initiatives ont montré leur efficacité : à Nanterre, exemple de prévention particulièrement précoce, un dispositif d’assistantes sociales scolaires intervenant dans les écoles primaires et maternelles a été installé depuis des années. Dans la même veine, un système de veille éducative - réunissant travailleurs sociaux, enseignants et élus - prévient, s’il est bien pensé, le risque de décrochage scolaire : charte déontologique précisant les rôles de chacun, définition des droits des familles, partage ciblé des informations...
S’appuyant sur « le pessimisme de l’intelligence » et sur « l’optimisme de la volonté », le magistrat Denis Salas appelle lui aussi à la résistance : la période actuelle va-t-elle représenter un regain de démagogie sécuritaire, un recul du traitement social et une hypertrophie de la réponse punitive, ou bien saurons-nous entrer dans une démarche de résistance ? Le débat est d’ailleurs appelé à se radicaliser : rappelant que les travailleurs sociaux ne travaillent plus « sur les marges, mais au centre des problématiques sociétales », les membres du collectif national unitaire, avec certains intervenants (tel Laurent Mucchielli), ont invité les parlementaires à une démarche de rupture, plutôt qu’à une logique d’amendement. À l’initiative d’une centaine de personnalités, un appel pour la protection de l’enfance doit être présenté le 8 septembre 2005 à l’Assemblée nationale.

Post-Scriptum

Texte paru dans LIEN SOCIAL N° 760 du 7 juillet 2005








# Dans la même RUBRIQUE
20 Articles

Aouine, un cri d’alarme éducatif
Loi de prévention de la délinquance - Préconisations aux professionnels
Quelle prévention pour quelle délinquance ?
Vie et mort annoncée du secret professionnel
Avant-projet de loi relatif à la prévention de la délinquance
Avis du CSTS sur l’avant projet de loi relatif à la prévention de la délinquance
Le rapport Bénisti, un avant-goût du projet de loi sur la prévention de la délinquance
LE RAPPORT BENISTI NOUVELLE VERSION (10/2005)
Prévention : criminalisation de l’immigration et déni des inégalités
Le point de vue de l’A.N.A.S. sur le rapport Bénisti
Dérives sécuritaires dans le travail social ?
Avis sur le pré-projet de loi pour la prévention de la délinquance
Qui sait où commence et où finit la prévention de la délinquance : les maires ?
L’obligation de signaler provoquerait la fin de la prévention
Un protocole d’accord scandaleux
De la morale et du moral en prévention spécialisée
A chacun sa place et chacun à sa place
Les éducateurs de rue dans tous leurs états
Lutte contre l’alcoolisme : le travail social en première ligne
La prévention spécialisée face à la question de l’évaluation


# Du même AUTEUR
15 Articles

Légion d’honneur pour Martine Trapon
Salut, Victor !
Le travail social bouge encore
La politique de la ville au point mort
L’enfant et la séparation parentale
Les valeurs du travail social menacées
Sectes et travail social, la vigilance s’impose
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
La pauvreté, un enjeu politique
Cacher la misère des Roms
Police et habitants : des relations à améliorer
L’intégration des étrangers, enjeu électoral majeur
Les politiques face à l’enjeu des banlieues
Le droit de vote des étrangers est inéluctable
Violences aux femmes, une affaire d’État

Notes

[1] CNLAPS - 21 rue Lagille - 75018 Paris. Tél. 01 42 29 79 81

[2] Une chronologie exhaustive de l’action publique en matière de délinquance des mineurs est proposée sur le site Internet




Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

2 mai 2019
Définition du Travail Social
L’amour de l’autre, c’est du christianisme. L’amour de l’outre, c’est de l’alcoolisme. Le travail social vise seulement à l’accueil inconditionnel, et (...)

5 avril 2019
Un médiateur des personnes en situation de handicap
Bonjour Je recherche les coordonnées du médiateur du handicap dans les Alpes Maritimes

23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Un éléve exclu par conseil de discipline peut-il revenir des son établissement avec sa famille. Pour voir l’assistante sociale. Le chef (...)


23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Suite une bagare aux abords de l’établissement, l’un des eleves a sortit un couteau. Voyant la tournure des choses il le jette par terre. L’ autre (...)

15 mars 2019
Avis du CSTS relatif au fonctionnement des commissions et instances chargées d’étudier les situations individuelles
Qu’en est-il des rapports pour la ccapex, la personne expulsée ne se présente pas au rendez-vous, on me demande de rédiger les éléments connus de la (...)

23 février 2019
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Etant une victime d’une escroquerie financière et d’abus de confiance sur le site FC MINAGE je leur ai donné 30300 et je devais récuperer soit disant (...)


responsabilité professionnelle protection d ...
Besoin d’aide [2]
Recherche un stage AS
Urgent - postes à pourvoir au CHU de Bordea ...
OFFRE DE STAGE AUX ETUDIANTS ÉDUCATEURS SP ...
une équipe pour sortir les personnes âgée ...
poste Assistant social psychiatrie paris 12
recherche documentation [3]
Stage conseillère en économie sociale et f ...
Educ en prévention spécialisée [1]
Poste assistante sociale nice CDD
Pti coup de ras llbol
hierarchie assistante sociale/service hospit ...
Préparation de ma rentrée en formation
Projet de recherche CNRS
Dernier document mis en ligne

Programme des Journées du M.A.I.S. Tarifs - Repas - Hébergements Bulletin d’inscription

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2019

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |