Un regard...
en 656 articles
et 372 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









mercredi 28 septembre 2005
Une Politique de l’Enfance
Du patronage au centre de loisirs

par Francis LEBON


Société des loisirs, jeux vidéos, télévision, valeurs nouvelles ou perdues... quand il s’agit d’éducation et de loisirs, le sens commun n’est guère avare de clichés. Au delà des représentations habituelles ou autres discours d’institutions, Francis LEBON nous propose un regard distancié, construit et pertinent sur un siècle d’une histoire sociale où se rencontrent hommes et pratiques et de dessinent diverses politiques de l’enfance.


« Du patronage au centre aéré » (1870 / 1970), F. LEBON retrace une histoire où les questions scolaires, catholiques, laïques, républicaines... s’actualisent à l’aune d’un siècle en mouvements incessants, dont deux guerres, et à la lumière de débats mêlant l’intérêt des enfants à ceux de l’Eglise, de l’État ou de la famille. Associations catholiques, ouvrières, mouvements laïques, scoutisme... tous les acteurs entrent en scène sous la plume et le regard socio-historique de l’auteur.

On retrouve au fil de cet exposé les années 1930, période d’entrée de l’Etat sur la scène des loisirs, de création d’une « nouvelle catégorie d’intervention étatique : la jeunesse », suivie d’années plus sombres, sous l’égide du régime de Vichy, avant que l’immédiat après-guerre ne voie émerger les premières associations de jeunesse, puis une dizaine d’années plus tard, les premiers « animateurs ».

Des années 1970 à nos jours, F. LEBON nous propose enfin une approche où l’avénement et le développement des centres de loisirs est à saisir à travers un maillage complexe, tenant compte de la refondation des projets éducatifs, d’évolutions démographiques, sociales, économiques, politiques, de nouvelles qualifications conduisant à la professionnalisation des animateurs...

Que tient la politique de l’enfance et des loisirs aujourd’hui à la fois de cette histoire, mais également de ruptures dans la pensée et les pratiques ? Face à ce type de question et bien d’autres, F. LEBON apportera à chacun un point de vue richement documenté, au fil d’un récit que sa construction historique rend d’autant plus agréable et passionnant.

JP Pelletier
Post-Scriptum
Quatrième de couverture

Comment, en France, l’animation des loisirs enfantins s’est fait une place à côté du service social et de l’éducation spécialisée ? Inspirée du principe selon lequel c’est dans le passé (des patronages) que l’on trouve les éléments dont est formé le présent (des centres de loisirs sans hébergement), la socialisation par les loisirs est envisagée à travers une institution polymorphe représentée par les trois termes successifs de « patronages », « centres aérés » puis « centres de loisirs ». En présentant les organisations concernées, il s’agit de fixer les repères chronologiques essentiels pour comprendre la genèse du métier d’animateur. Avec des préoccupations liées à l’hygiène et à la surveillance, le patronage incrane l’institution qui, du XIXème siècle aux années 1970, propose des activités récréatives aux enfants tout en participant de la construction sociale de l’Ecole, de la religion et de la politique. Si la métaphore guerrière fixe les bornes des discours « laïques » et « catholiques », un consensus pédagogique définit la nature primordiale de l’enfant par le jeu.

Le développement du travail des femmes et de leur scolarisation, la tertiarisation du salariat, la légitimation du terme unificateur de « travail social », le déclin des colonies de vacances, la quasi-disparition des patronages paroissiaux constituent la toile de fond de la naissance officielle, en 1970, du centre de loisirs. Depuis lors, le passage du vocable de « patronage » à celui de « centre de loisirs » signe une laïcisation de l’institution qui se manifeste par la normalisation juridique, la centralisation bureaucratique, la scolarisation des pratiques, l’autonomisation et la spécialisation des fonctions corrélatives de l’accroissement de la division du travail d’encadrement. La structure du champ de l’animation reste cependant extrêmement dispersée, entre un niveau central (Etat, associations nationales et départementales) et un niveau local (communes, associations) lui-même très diversifié.

Francis LEBON - « Une politique de l’enfance - Du patronage au centre de loisirs ». - L’Harmattan. - Collection Logiques Sociales. - 2005. - ISBN : 2-7475-9002-X. - 24€.










Condamnation de l'état français par la CEDH dans l'affaire Marina
Nouvelle étude de l'ONDRP
Lancement d'une recherche nationale sur le vécu des enfants et adolescents lors du confinement
 



Vers un code de l’enfance ambitieux
Police/Citoyens : changer carrément de focus
La sante scolaire en panne de gouvernance
 



L’interco « fait famille » grâce à l’analyse des besoins sociaux
Analyse des besoins sociaux : un outil de vigilance citoyenne
Des mesures sur ordonnances pour protéger les plus fragiles
 



Ce que révèle l’évolution du cours boursier de l’action de Gilead Science
Covid-19 en Seine-Saint-Denis (2/2) : comment le système de santé accroît les inégalités
Covid-19 en Seine-Saint-Denis (1/2) : quand l’épidémie aggrave les inégalités sociales de santé
 



# Dans la même RUBRIQUE
9 Articles

C’est la rentrée !
Qui sont ces adolescents ?
Le cinéma dans tous ses états !
L’adolescence une problématique psychosociale ?
Les adolescents ne sont pas ceux que vous croyez
Les conduites à risque des jeunes
Persiflage et grincements de dents
Quelques figures cachées de la monstruosité
« On tuera tous les affreux ! »


# A voir sur le WEB
3 Références

Réforme de la protection de l’enfance
 

Education nationale
 

ONPE
 



Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

10 février 2020
L’accompagnement : une fonction du travail social
Bonjour je suis doctorante en sciences de l’éducation et mon sujet est : Accompagnement individuel des adolescentes en situation de transe en (...)

2 mai 2019
Définition du Travail Social
L’amour de l’autre, c’est du christianisme. L’amour de l’outre, c’est de l’alcoolisme. Le travail social vise seulement à l’accueil inconditionnel, et (...)

5 avril 2019
Un médiateur des personnes en situation de handicap
Bonjour Je recherche les coordonnées du médiateur du handicap dans les Alpes Maritimes


23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Un éléve exclu par conseil de discipline peut-il revenir des son établissement avec sa famille. Pour voir l’assistante sociale. Le chef (...)

23 mars 2019
« J’ai assisté un élève en conseil de discipline »
Suite une bagare aux abords de l’établissement, l’un des eleves a sortit un couteau. Voyant la tournure des choses il le jette par terre. L’ autre (...)

15 mars 2019
Avis du CSTS relatif au fonctionnement des commissions et instances chargées d’étudier les situations individuelles
Qu’en est-il des rapports pour la ccapex, la personne expulsée ne se présente pas au rendez-vous, on me demande de rédiger les éléments connus de la (...)


Dernier document mis en ligne

Le livre que tous les travailleurs sociaux devraient lire...

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2019

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |