lundi 19 juillet 2004



Alerte mobilisation !

789vegs





Appel aux travailleurs sociaux du Rhône, aux acteurs sociaux et aux citoyens ! Le groupe lyonnais des Etats Généraux du Social du rhône appellent à participer aux débats, échanges, réflexions et manifestations qui se dérouleront du 18 au 27 octobre à Lyon et dans l’agglomération.


Dans le contexte économique et social actuel, faisons reconnaître plus que jamais, la place des citoyens, usagers du Travail Social.

Nous constatons : sur un plan général :

1 - les constats par rapports à la situation économique et politique :

- la régulation économique échappe aux états, pour passer aux mains des groupes financiers et des multinationales.
- L’Etat se désengage de la notion de "solidarité nationale" pour la confier au niveau local.
- la déréglementation du travail provoque la montée de situations de chômage, de précarité et d’exclusion.
- le démantelement et la privatisation des services publics.

2 - les constats par rapport auxpolitiques publiques :

- rationalisation des coûts, gestion instrumentalisée des dispositifs d’aide.
- priorité donnée aux résultats chiffrés des actions et non au développement des personnes.
- recherche d’une adaptation des personnes à la réalité économique et aux normes sociales. On abandonne l’aide à la personne et la réduction des inégalités.
- réformes réduisant les coûts du social donc de la solidarité nationale.
- élargissement du modèle individualisé au détriment des droits sociaux de nature collective.
- discours tendant à faire porter la responsabilité de leurs difficultés aux plus démunis.
- transformation des finalités du système éducatif au détriment des élèves en difficulté.
- pénalisation des pauvres dans une logique de politique publique de plus en plus sécuritaire (ce lois perben et projet Sarkozy).

A titre d’exemples, plus concrètement dans le quotidien, des constats par raport au social :

- difficultés d’accès aux droits au logement et pénurie du logement social.
- reforme de l’assurance chômage, limitation de l’ASS et précipitation dans la précarité.
- modification des droits de l’AME et de la CMU avec exclusion des personnes de l’accès aux soins.
- projet de loi de la prévention de la délinquance qui obligerait les travailleurs sociaux à signaler aux maires, les situations qu’ils connaisent.
- présence de la police dans les établissements scolaires pour lutter contre la violence.
- augmentation des mineurs isolés à la rue sans mesure de protection de l’enfance.
- réduction du travail social à une politique de guichet ou de prestations de service
- etc. etc.tec... chacun(e) pouvant rajouter des exemples de situations rencontrées.

Tous ces exemples nous révèlent quotidiennement l’augnmentation du nombre de personnes en grande précarité sociale.

NOUS VOULONS REAFFIRMER ET AVOIR LES MOYENS POUR :

- instaurer une dynamique qui permette de porter sur la place publique notre connaissance des évènements communs, quotidiens et pourtant dramatiques à long terme, de la vie des personnes les plus en difficultés.
- sortir de la traduction chiffrée des problèmes humains et de la banalisation des situations de précarité et d’exclusion.
- traduire les expériences vécues par les usagers en termes compréhensibles et reconnus par les responsables institutionnels et politiques.
- intégrer la complexité des situations dans leurs aspects psycho-sociologiques, économiques, sociaux, culturels, politiques.
- ajuster les pratiques non comme des réponses aux problèmes juxtaposés mais en terme de prise en compte globale, contextualisée et dans la durée.
- participer à la construction d’une Action sociale qui favorise l’accès à tous à la citoyenneté, au développememt de la personne et au respect des droits fondamentaux.

NOUS VOUS PROPOSONS DE PARTICIPER AUX DEBATS, ECHANGES, REFLEXIONS ET MANIFESTATIONS QUI SE DEROULERONT :

DURANT LA SEMAINE POUR DES ETATS GENERAUX DU SOCIAL, DU 18 AU 24 OCTOBRE 2004 A LYON ET DANS L’AGGLOMERATION.

Le groupe lyonnais des Etats Généraux du Social du Rhône


Post-Scriptum

Pour tous renseignements, appeller :

B. BREHELIN au 04.72.89.42.96. C. COMBE au 04.72.76.12.00. R. COTE MARREL au 04.72.80.69.76.





Pour citer cet article :

789vegs - « Alerte mobilisation ! » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - juillet 2004.