dimanche 9 avril 2006



En-bas d’chez moi

Véronique DELORD






Il était là avec sa couverture

Son bazar, ses excréments, sa biture

Dans pas d’chaussures une chaussette sur deux

Com’ si lui n’pouvait pas être si frileux

Les containers surtout à portée d’main

Pour vider la bouteille des grandes faims

Il était là plein d’idées soliloques

Ses façons d’nulle part bien d’une autre époque

Ses bourrages de crâne , ses grands gestes pour lui seul

Aux portes du grand cinéma paradis

Il était là

En bas d’chez moi

Marseille 2005




Pour citer cet article :

Véronique DELORD - « En-bas d’chez moi » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - avril 2006.