mardi 7 octobre 2008



BANLIEUES, de l’émeute à l’espoir

Yves BODARD





Dans ce livre, l’auteur travailleur social et ancien éducateur nous raconte des histoires de vie, se raconte et dénonce la dérive du tout sécuritaire après les émeutes de 2005, peut-être trouverez vous des réponses à vos questions. Sans langue de bois.


Yves Bodard, travailleur social depuis plus de 20 ans et ancien éducateur de rue en est convaincu : "C’est en tissant que l’on ravaudera les trous de la société"

Ce matin-là, devant son miroir, alors que les émeutes des banlieues secouent la France, il se souvient : Il a été éducateur de rue dans le quartier de La Source, grand et vaste ensemble bétonné d’Orléans. Pendant huit ans, dans l’ombre, il a travaillé à retisser du lien social, il a partagé le quotidien et la souffrance des plus démunis, des plus proches de la rupture... Il a côtoyé l’exclusion mais aussi l’espoir d’une vie meilleure.

À travers ses tribulations, il nous invite à emboîter les pas d’un éducateur de rue qui n’a pas oublié et dont le reflet du miroir renvoie implacablement l’image de la cité avec son cortège de grisaille mais aussi de couleurs bigarrées... Dans un récit plein d’authenticité, il nous raconte comment sans Kärcher® mais avec des mots, il est possible de redonner l’espoir et d’agir autrement...

Jean-Pierre Rosenczveig les appelle les fantassins aux mains nues.

Ils sont environ 3 000 à sillonner au quotidien les rues et les quartiers pour aller à la rencontre des jeunes les plus démunis, ceux que la société rejette au bord du chemin.

Ces fantassins de la République, ce sont les éducateurs de rue qui armés de leur seule parole et d’une confiance inébranlable, rencontrent, échangent, partagent et tissent du lien social.

Yves Bodard, travailleur social à La Source, quartier d’Orléans, ville-laboratoire de la politique du tout-sécuritaire nous livre un témoignage plein d’authenticité sur une pratique éducative trop méconnue : La prévention spécialisée.

Suite aux émeutes des banlieues qui ont secouer la France en novembre 2005, il a décidé de raconter et de se raconter, en dénonçant le sarcasme de ceux qui prônent le tout-sécuritaire pour matraquer notre jeunesse qui a perdu confiance.

Dans son sillage, nous irons à la rencontre de Lounis, d’Hervé, de Bertin et de tous ces jeunes auxquels il a tendu la main et qui l’ont enrichi de leur vécu : On apprend toujours des autres.

Avec lui, nous découvrirons l’autre côté du miroir, vous arpenterez les rues de la cité et convaincus, vous remaillerez patiemment ce tissu social qui se délite... sans matraque, seulement avec des mots et beaucoup de « coeur ».

En cette période troublée, ce récit est une source d’espoir pour tous ceux qui sceptiques ont perdu la confiance...

Ce livre s’adresse à vous, jeunes, parents ou grands-parents, à vous aussi, travailleurs sociaux, enseignants ou autres marchands de liens mais surtout à vous, élus, décideurs et responsables associatifs car il n’est pas trop tard pour enfin se comprendre.


Post-Scriptum

BANLIEUES De l’émeute à l’espoir
Yves BODARD Préface de Jean-Pierre Rosenczveig
Collection L’écrit d’alarme
16€ - isbn 978-2-35391-000-7 Gencod 978235910007





Pour citer cet article :

Yves BODARD - « BANLIEUES, de l’émeute à l’espoir » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - octobre 2008.